piqûres d’insectes
Les piqûres d’insectes se traduit par la formation d’une rougeur et
d’un gonflement de taille variable, parfois suivie de démangeaisons
pendant plusieurs jours.

piqûres d’insectesLes insectes peuvent rapidement gâcher un moment passé dans la nature. Pour ne plus se faire surprendre, voici quelques pistes naturelles pour soulager, mais aussi prévenir les piqûres.

La piqûre d’un insecte (abeille, guêpe, moustique, taon, araignée…) entraîne le plus souvent une réaction douloureuse au point de piqûre avec la formation d’un œdème (gonflement de la peau) et une réaction inflammatoire (peau rouge et douloureuse). C’est une lésion cutanée provoquée par le dard et le venin de l’insecte.

La première chose à faire est donc de le retirer si celui-ci encore planté dans la peau. Outre le traumatisme physique à proprement parler, la piqûre d’insecte peut se traduire par l’injection de substances cytotoxiques, pharmacologiquement actives ou allergènes, d’agents infectieux

L’usage immédiat de quelques médicaments homéopathiques ainsi que de plantes associées à des gestes locaux simples peut être un bon réflexe et conduire à une guérison rapide.

Homéopathie

Pour agir contre les piqûres d’insectes ou en prévention, l’homéopathie vous offre un large panel de solutions adaptées à la réaction cutanée :
  • Œdème rosé qui pique, brûle et qui est amélioré par des applications fraîches (réaction de type urticaire) : Apis mellifica 15 CH en administration rapide et dose unique. On poursuivra le traitement par 3 granules en 5 CH tous les quarts d’heure, jusqu’à amélioration.
  • Réaction locale, avec formation de bulles appelées « phlyctènes », sensations de brûlure calmée par le froid : Cantharis 9 CH, 5 granules trois fois par jour.
  • Piqûre de gros insectes (araignée, frelon, bourdon…) qui déclenche une inflammation avec douleurs vives et induration locale. La peau devient bleuâtre dans les jours qui suivent : Tarentula cubensis 5 CH, 5 granules deux fois par jour, jusqu’à amélioration.
  • Plaie ronde et de petite taille, froide au toucher : Ledum palustre 7 CH, 5 granules matin et soir. C’est également un préventif des piqûres d’insectes chez les personnes qui les craignent particulièrement ou qui semblent les « attirer » pendant le séjour en zone riche en insectes (moustiques, guêpes, taons…). L’expérience montre que les insectes attaquent moins si on a pris ce médicament. Ceci est valable également pour les personnes qui s’occupent des ruches. Appliquer localement Ledum en teinture mère.
  • Érythème après une piqûre d’insecte : Urtica urens 5 CH, 5 granules quatre fois par jour, jusqu’à amélioration.
  • Pour éviter la surinfection après l’apparition de lésions, il peut être conseillé de prendre Pyrogenium 7 CH, 2 fois par jour et Rana Bufo 5 CH, 4 fois par jour.

Aromathérapie

Les huiles essentielles sont de véritables atouts contre les piqûres d’insectes, que cela soit pour soulager les démangeaisons, la douleur, mais aussi pour limiter le risque d’infection. Et comme il vaut mieux prévenir que guérir, certaines huiles vont aussi repousser les insectes.

En prévention des piqûres (moustiques et araignées) :
  • HE d’eucalyptus citronné est riche en citronellol, ce qui explique sa puissante action répulsive contre les moustiques.
  • HE de géranium rosat, concentré en géraniol, est un très bon répulsif.
  • HE de lavande fine, est une huile à l’odeur puissante qui va tenir à distance les araignées et apaiser les piqûres de moustique.

piqûres d’insectes

Attention néanmoins, ces huiles essentielles sont contre-indiquées pour les femmes enceintes ou qui allaitent, et les enfants de moins 7 ans pour l’HE d’eucalyptus citronné, et de moins de 3 ans pour l’HE de lavande fine et l’HE de géranium rosat.

Recette :
Synergie répulsive à appliquer au niveau cutané à hauteur de 1 à 3 gouttes sur les zones clés (poignet, cheville…) :
  • HE de lavande fine 5 ml
  • HE d’eucalyptus citronné 5 ml
  • HV de calophylle 20 ml

En cas de transpiration ou après baignade, cette application pourra être renouvelée 1 à 2 fois, surtout sur les zones du corps découvertes.

Agir contre les piqûres d’insectes :

  • L’HE de lavande aspic, antalgique et anti-inflammatoire, est l’huile par excellence pour soulager toutes les piqûres d’insectes, en calmant douleurs et démangeaisons. Elle s’utilise de manière ponctuelle plutôt qu’au long cours.
  • L’HE de tea tree est très efficace contre les démangeaisons, mais aussi en cas de boutons purulents, grâce à ses vertus antiseptiques.
  • L’HE de géranium rosat favorise une cicatrisation optimale et délivre une protection antibactérienne. Elle peut être utilisée chez les enfants à partir de 3 ans si elle est diluée.
  • L’HE de camomille allemande (ou matricaire) peut être utilisée en cas de piqûre accompagnée d’une réaction cutanée excessive et œdémateuse avec possibilité d’allergie.

piqûres d'insectesIl est possible de les utiliser toutes pures en appliquant une 1 goutte sur chaque bouton. Si besoin, renouvelez l’application au bout de 15 minutes.

Cependant, l’huile de lavande aspic ainsi que la camomille allemande sont déconseillées aux femmes enceintes ou allaitantes, et aux enfants de moins de 7 ans. Pour le reste, même credo pour les mamans, par contre il est possible de soulager bébé dès trois mois.

Phytothérapie

Vous n’avez pas d’huiles essentielles chez vous ? Pas de panique, des plantes simples, et que tout le monde a dans sa cuisine, peuvent vous aider à vous soulager, mais également à éviter les piqûres.

  • Le persil est excellent, anti-inflammatoire et anti-ecchymose. Il est tout à fait recommandé pour les piqûres d’insectes et en particulier celles d’abeille ou de guêpe. On peut l’utiliser sous forme de cataplasme ou juste en se frottant avec des feuilles qu’on aura un peu écrasées au préalable.
  • L’ail  est aussi un bon anti-inflammatoire, mais il possède aussi des vertus antiseptiques. On peut appliquer directement sur le bouton un bulbe coupé en deux, ou alors préparer une lotion antiseptique et cicatrisante plus facile à conserver sur soi. Pour cela, faites bouillir un demi-litre d’eau, puis ajoutez 5 gousses d’ail, couvrez et laissez frémir 15 minutes. Filtrez et c’est fait !
  • Le basilic  a la réputation d’éloigner de nombreux insectes, dont les moustiques. En avoir à la fenêtre de votre chambre peut être plus efficace qu’une moustiquaire ! De plus, frotter quelques feuilles de cet aromate sur une piqûre peut grandement vous soulager.

 

* En aucun cas les informations et conseils proposés sur ce site sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin. Elles peuvent être un complément de traitement.


Principale source :

• Alternative Santé : www.alternativesante.fr

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.