, ,

Automassage du ventre

automassage
Ça ne va pas intérieurement et physiquement ?
Vous avez exploré plusieurs avenues sans succès ?
Et si la solution pouvait venir du ventre ?

Pour certains, le ventre est notre deuxième cerveau… Vrai / Faux ?
automassage
Ce qui est certain, c’est que toutes nos cellules possèdent une mémoire et une conscience, de ce fait chacune d’elles peut être considérée en terme d’hologramme. Elles font partie du Tout, tout en étant le Tout.

Depuis des millénaires, nous savons également que le ventre est le siège de nos émotions… Nous les y stockons consciencieusement !
C’est le monde des souvenirs lointains, des émotions souvent refoulées et qui causent des maladies à force de ne pas être libérés…

L’automassage

Voici une méthode d’automassage simple et accessible à tous et à toutes. Vous n’avez pas besoin d’être massothérapeute pour vous masser le ventre. Après avoir lu ce texte simple et concis, vous saurez comment vous y prendre pour en tirer les bienfaits recherchés. C’est gratuit et disponible en tous temps.

Commençons par prendre contact avec le ventre :
Avec beaucoup de douceur et d’écoute le masseur entre dans la profondeur du ventre à pas de velours jusqu’à entrer en contact avec la rivière d’énergie puissante et souterraine. Posées, les mains décèlent et appellent, et les tensions remontent en surface comme des mammifères marins, dénouant au passage les maux anonymes, libérant une énergie bienfaisante qui rayonne et se propage dans toutes les enveloppes, permettant au corps de baigner à nouveau dans son âme… Le ventre c’est l’intimité retrouvée.

Pourquoi s’automasser le ventre ?

S’automasser le ventre quotidiennement peut-il nous libérer de ces maux qu’aucune autre méthode ne nous a pas encore permis de le faire jusqu’à présent ?
automasage
La réponse est Oui !
Ce qui m’a guidé vers cette méthode se résume en quelques mots : Tous ce que tu fuis te poursuit, grossi et te détruit,. Ce à quoi tu fais face, s’efface !

Ce qui signifie que les émotions non vécues, retenues, refoulées, se cristallisent et se logent en nous dans la région abdominale, entre autres. Elles doivent être ressenties, touchées avec bienveillance pour pouvoir libérer la personne qui les porte.

Ceci étant dit, le massage du ventre, accompagné par l’effet puissant de la respiration pleine conscience favorise la guérison et plus encore.
Les personnes qui vivent des moments difficiles tels que des deuils, des pertes, des ruptures, des colères, des peines, la dépression, le burnout, ainsi que celles qui vivent l’une de ces situations et qui ressentant comme une sensation permanente de malaise en soi, et comme une brûlure parfois dans l’abdomen, le massage du ventre, accompagné par la respiration pleine conscience, vous libérera et réactivera votre énergie vitale.

automassageNotre ventre constituerait le second cerveau de notre corps. Ce dernier, néanmoins, est dépourvu de logique. Il est le reflet de nos émotions.
Si vous vivez un état constant de fatigue, un mal de dos, une prise de poids, des problèmes sexuels, une dépression, ou des insomnies, le ventre est peut-être une piste de solution à l’heure où de récentes découvertes scientifiques l’attestent : le ventre est « l’âme du corps ».
Grand pourvoyeur de cellules immunitaires, le ventre est aussi en communication permanente avec notre cerveau, transmettant émotions et douleurs.

Nul besoin d’un livre pour se masser le ventre

Il n’est pas nécessaire de vous procurer un livre pour en tirer les bienfaits qui vous sont accessibles. Voici donc une technique simple d’automassage qui, en fait, nous vient de la Médecine Traditionnelle Chinoise (MTC).

Quand se masser le ventre ?

Massez votre ventre lorsque vous êtes dans le bain, devant la télévision ou au lit le matin et/ou le soir représente un cadeau inestimable pour relâcher les tensions, le stress, la peur, la tristesse, la colère et les émotions de la journée.
Je suggère que vous le pratiquiez au lit le matin, juste avant de vous lever, pour débuter la journée d’un bon pied, ou le soir avant de vous coucher, pour bénéficier de l’effet sédatif du massage. Ressentez ses bienfaits. En fait, il peut se pratiquer assis ou allongé et à n’importe quel moment de la journée, sauf juste après les repas.

Comment s’automasser le ventre :

automassage

Facile à réaliser, il aide à soulager bien des maux. Massez par-dessus vos vêtements ou sans eux. N’y allez pas simplement par frottements. Avec vos deux mains, l’une à côté de l’autre, ou une par-dessus l’autre, commencez en douceur en faisant quelques rotations à partir du nombril, toujours dans le sens des aiguilles d’une montre (sens du transit) pour favoriser le transit intestinal, et en agrandissant graduellement les cercles pour couvrir l’abdomen au complet. Puis vous recommencez à quelques reprises.

Ensuite, effectuez graduellement de bonnes pressions avec le bout de vos doigts vers votre colonne vertébrale, maintenez, relâchez, explorez votre ventre au complet, dans le sens des aiguilles d’une montre, et n’hésitez pas à pétrir les endroits où vous sentez le plus de restrictions.

Vous toucherez des endroits sensibles. Respectez-vous en tout temps ! Allez-y progressivement et découvrez vos propres limites. Prenez soin de bien explorer tout autour du nombril en massant avec vos doigts. Inspirez, expirez, selon ce que vous ressentez. Faites une pause si nécessaire. Si vous ressentez une petite tension, un petit inconfort, demeurez sur ce point et inspirez, expirez lentement, calmement et profondément. Normalement cet inconfort partira, vous laissant avec un grand soupir de relâchement.

automassageSi c’est douloureux, vous arrêtez, vous y allez peut être un peu trop fort. C’est un rendez-vous avec ce qu’il y a de plus intime et de plus sacré en vous. C’est le monde des souvenirs lointains, des émotions souvent refoulées et qui causent des maladies à force de ne pas être libérés. Il ne faut donc jamais causer de la douleur, mais seulement ressentir un apaisement, un grand soulagement. Au fur et à mesure vous sentirez votre respiration qui se dégage, heureuse de pouvoir enfin s’exprimer au grand jour, libérée de la force qui la retenait captive.

Pour optimiser l’effet de l’automassage que vous venez de vous prodiguer, laissez vos deux mains en place sur votre ventre, et faites-les vibrer pendant 30 secondes.

Combien de temps doit durer le massage ?

Quelques minutes suffisent pour induire un bien-être total. La durée peut varier selon ce que vous ressentez. Il ne faut surtout pas être pressé. C’est un temps d’arrêt bienveillant pour vous. Pratiqué régulièrement, cet exercice vous procurera des résultats étonnants.

Personnellement, cette technique d’automassage du ventre que je pratique régulièrement continue encore d’apporter des transformations insoupçonnées et merveilleuses à ma vie.

Ce massage du ventre me libère de ce que tout être humain porte en lui à un moment ou l’autre de sa vie terrestre, soit une émotion refoulée ou une blessure. Chaque être humain à en lui le pouvoir de laisser aller tout ça, en douceur, avec son ressenti, à partir du bout de ses propres doigts, et accompagné d’une respiration bienveillante qui guidera son touché.

Quelques applications spécifiques

Mon ventre est contracté

Quelle zone masser ? Le diaphragme. Ce muscle situé sous les côtes surplombe l’abdomen. Il sépare le cœur et les poumons des organes du ventre. C’est le principal moteur de la respiration.

Comment faire ? Poser le bout des doigts d’une main, sans les enfoncer, au niveau du diaphragme : inspirer et expirer lentement. Lors de l’inspiration, le diaphragme descend et comprime les organes, ce qui va gonfler le ventre. A l’inverse, à l’expiration, le diaphragme remonte, les poumons se vident et le ventre se creuse.

automassageQuel résultat ? Cette respiration ample et continue apporte de la mobilité dans les tissus et améliore la circulation et la vascularisation des organes. Le but : faciliter la décontraction de l’abdomen et, du même coup, le déblocage des tensions dans la partie supérieure du corps (en particulier l’épaule). Cerise sur le gâteau : on améliore le transit (a contrario, on le bloque si on s’évertue à rentrer le ventre).

J’ai des spasmes

Quelle zone masser ? L’estomac Sa plus grande partie se trouve sur le côté gauche de l’abdomen, mais pour y accéder plus simplement, on peut masser sous le bas des côtes.

Comment faire ? Appuyer légèrement avec le majeur et l’index des deux mains, pointés vers l’intérieur de l’estomac, comme si on voulait l’ouvrir. En inspirant, le diaphragme pousse l’estomac et, quand on relâche, il reprend sa place en même temps que le souffle. Si la zone est un peu dure ou tendue, réaliser des petites manœuvres circulaires douces.

Quel résultat ? En retrouvant de la détente, les muscles de l’estomac se relâchent. Les « nœuds », ou les « boules », finissent par disparaître. En prime, le stress, qui est souvent à l’origine des crampes d’estomac, est ainsi dompté.

Je digère mal

Quelle zone masser ? Le foie. Il se trouve sur le coté droit de l’abdomen, au bord des côtes, la vésicule étant placée en dessous.

Comment faire ? Poser les mains à plat avant de les tourner dans le sens des aiguilles d’une montre. Puis faire « trembloter » cette zone hépatique entre les mains pour lui donner de la mobilité. La respiration abdominale va devenir effcace. Autre type de massage : rentrer le bout des doigts à l’endroit sensible et laisser les mains glisser.

Quel résultat ? Une sensation de légèreté ! Idéal pour assimiler un repas trop copieux. Clé de la digestion et du nettoyage du sang, le foie peut en effet être alourdi par des toxines.

Je suis ballonné

Quelle zone masser ? Le côlon. On a aussi l’habitude de l’appeler le gros intestin. Il stocke les déchets et en absorbe l’eau jusqu’à l’obtention de selles qui passent ensuite dans le rectum. Il « encadre » l’intestin grêle avec une partie montante à droite (côlon ascendant), une autre qui traverse l’abdomen à l’horizontale sous les côtes (côlon tranverse), puis une troisième qui redescend le long du côté gauche du corps (côlon descendant) jusqu’au pubis.

Comment faire ? Visualiser un tube de 1,50 m et masser avec les mains à plat dans le sens des aiguilles d’une montre, en suivant le sens du transit (en commençant par la droite et en terminant par la gauche). Puis finir par quelques lissages (comme des caresses).

Quel résultat ? On relance les mouvements de contraction du côlon qui, s’ils se font mal, peuvent provoquer ballonnements et flatulences.

automassage

J’ai besoin de détente

Quelle zone masser ? Le plexus solaire.Sous le sternum et au-dessus du nombril, c’est un carrefour de vaisseaux et de nerfs qui forment des « rayons solaires » – d’où son nom – pour innerver les différents organes de l’abdomen.

Comment faire ? Placer les mains à plat l’une sur l’autre et effectuer des manœuvres lentes et circulaires en douceur.

Quel résultat ? Particulièrement sensible, il est considéré comme la porte d’entrée des émotions. D’ailleurs, la médecine traditionnelle indienne en fait le centre énergétique de la personne. L’impression d’avoir un « poids sur le cœur » est souvent le signe d’un plexus bloqué par le stress. Le libérer de ses tensions permet de retrouver la sérénité.

Mon transit est perturbé

Quelle zone masser ? L’intestin grêle. C’est un long « tuyau » d’environ 6 mètres qui serpente à l’intérieur de l’abdomen. Il commence à gauche juste sous l’estomac. Il est chargé de terminer la digestion des aliments commencée dans l’estomac.

Comment faire ? Main droite en cuillère en bas du ventre comme si on voulait prendre l’intestin par en dessous et le remonter vers le haut à droite, puis à gauche. En parallèle, il faut visualiser des tissus qui vont se relâcher, des vaisseaux qui vont se libérer et améliorer la circulation interne.

Quel résultat ? On peut ainsi rééquilibrer le transit et limiter les ballonnements. Effectivement, l’intestin grêle peut se retrouver envahi d’aliments non transformés qui ont tendance à constiper, à fermenter et à gonfler le ventre.

Le but de l’automassage du ventre, est de pouvoir savourer la joie de vivre, sans douleurs ni souffrances inutiles.

Important : Si vous êtes enceinte, ou en voie de le devenir, avez vos menstruations, ou avez des ulcères d’estomac ou toute autre condition médicale qui appelle à ne pas vous masser le ventre, évitez ce massage, et en cas de doute, n’hésitez-pas à demander un avis médical auprès d’un professionnel de la santé.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.