dents
Les rages de dents sont souvent provoquées par une carie ou un abcès dentaire.
La douleur provient de l’inflammation des nerfs de la dent, parfois de la pulpe dentaire.

dentsLes remèdes naturels peuvent vous aider à calmer ces douleurs souvent insupportables, en attendant de recevoir les soins appropriés de votre dentiste. Avoir une rage de dents n’est bien évidemment agréable pour personne, surtout si vous n’avez pas la possibilité de vous rendre de suite chez votre dentiste, par exemple si elle surgit en pleine nuit ou lors d’un week-end. Certains remèdes suffisent même à faire disparaitre la douleur et éviter une consultation dentaire.

Aussi étonnant que cela puisse paraitre, les remèdes naturels les plus simples sont les plus efficaces et les ingrédients sont généralement disponibles dans nos cuisines.

Voici 12 remèdes naturels pour vous soulager :

Les clous de girofle

dents

Les clous de girofle (boutons de la fleurs du giroflier) sont bien connus pour leur puissante action antalgique et antiseptique, dans le cas d’une rage de dents.

Comment les utiliser ?
  • Mettez 2 ou 3 clous de girofle sur la langue et humidifiez-les avec la salive pour les ramollir.
  • Glissez-les avec votre langue sur la dent douloureuse, puis
  • Serrez légèrement les mâchoires pour en faire sortir le jus.
  • Vous pouvez également les placer entre la dent douloureuse et la joue, pour que les principes actifs diffusent progressivement.
  • Ce remède est indiqué pour tous, mais le goût étant fort, il n’est pas très apprécié des enfants…

L’huile essentielle de girofle

dentsParmi les remèdes naturels les plus connus, l’huile essentielle de clou de girofle est depuis la nuit des temps utilisée pour diminuer une douleur de dents, tout en évitant que le gonflement ne persiste.

Son efficacité résulte de l’eugénol, ce composé aromatique disposant de plusieurs propriétés : analgésique, antiseptique, cicatrisante, et anesthésique. Étant un cautérisant pulpaire, avec une action sédative sur le nerf enflammé, il apaise ainsi naturellement la douleur.

Comment l’utiliser ?
  • Prenez un coton-tige que vous imbiberez de quelques gouttes d’huile essentielle de girofle, puis passez-le doucement, sans trop appuyer, sur la partie de vos dents qui vous fait souffrir.

Le bain de bouche d’eau salée

dentsL’une des solutions les plus simples est de faire un bain de bouche plusieurs fois par jour avec de l’eau salée. Il est préférable d’utiliser de l’eau tiède, car le froid ou encore la chaleur risque de sensibiliser les dents ou les gencives douloureuses. Le sel, quant à lui, a depuis longtemps été utilisé comme désinfectant. Son côté astringent favorise la cicatrisation des plaies dans la bouche, telles que les aphtes.

Comment l’utiliser ?
  • Prenez une cuillerée à café de sel et diluez-le dans un verre d’eau tiède.
  • Utilisez le mélange comme gargarisme : rincez la zone où la dent est douloureuse avec une gorgée de l’eau salée sans l’avaler durant 30 secondes.
  • Recrachez l’eau, car elle se charge de pus et de toxines.
  • Sans contrindication, répétez le bain de bouche autant de fois que vous le pouvez durant la journée. Il n’existe aucune contre-indication.

Le bain de bouche au vinaigre

dentsTout comme le sel, le vinaigre permet de calmer une rage de dents, car il peut servir à préparer un bain de bouche. Il a une action révulsive sur les muqueuses de la bouche, c’est-à-dire qu’il peut retenir le sang sur une partie du corps. Il facilite également les échanges cellulaires, accélérant ainsi la guérison des inflammations dentaires ou gingivales.

Comment l’utiliser ?
  • Prenez une cuillère à café de vinaigre que vous diluerez dans un verre d’eau.
  • Gargarisez-vous la bouche avec en prenant soin d’insister sur la dent douloureuse.
  • Crachez et répétez l’opération jusqu’à ce que le récipient soit vide.
  • Rincez-vous la bouche à l’eau pure.
  • Toutefois, si vous avez des sensibilités dentaires à l’acide, excluez le vinaigre, car il risque d’en entamer encore plus l’émail, un phénomène irréversible.

Le cataplasme d’argile verte

dentsL’argile appliquée sur la peau a la propriété d’aspirer les toxines hors des tissus profonds. Cette action détoxifiante contribue aussi à désenflammer la région traitée, ce qui calme les douleurs.

Comment l’utiliser ?
  • Avec une spatule en bois, mélangez 3 à 4 cuillères à soupe de poudre d’argile avec de l’eau, dans un bol en verre, jusqu’à ce que la pâte acquière une consistante homogène. Vous pouvez aussi en utiliser déjà prête en tube.
  • Appliquez la pâte d’argile à même la peau, sur la partie douloureuse de la joue (à l’extérieur), en une couche d’un centimètre d’épaisseur au moins. En séchant, le cataplasme aspire les déchets.
  • Laissez reposer 2 heures environ, puis remplacez-le par un nouveau cataplasme. Il n’existe aucune contre-indication.

La pâte d’ail

dentsL’ail est un puissant anti-infectieux et à des vertus anti-inflammatoires et anesthésiantes.

L’allicine, un composé organo-sulfuré que l’on retrouve dans l’ail, mais aussi dans les oignons et les poireaux, est un principe actif qui s’obtient suite à la transformation enzymatique de l’alliine et de l’alliinase en quelques secondes. Il a des vertus antibiotiques et anti-microbiennes.

Comment l’utiliser ?
  • Pour atténuer la douleur sur une dent douloureuse, il suffit de prendre deux gousses d’ail et de les écraser pour avoir une pâte.
  • Appliquez-la sur ladite dent pendant environ 5 minutes.
  • Après l’application, recrachez la pâte.
  • Si ce remède naturel est efficace, sa mauvaise odeur peut être rédhibitoire. Par ailleurs, l’ail n’est pas recommandé aux personnes aux muqueuses fragilisées, celles-ci pouvant s’irriter et augmenter la douleur.

Le bicarbonate de soude

dentsDans votre cuisine, vous avez surement une boite de bicarbonate de soude multi-usage qui traîne dans vos placards. Il a de nombreuses vertus, dont la principale est de tuer les bactéries. Il peut également vous aider à apaiser une carie qui vous fait souffrir ou des gencives irritées.

Comment l’utiliser ?
  • Prenez une cuillère à café de bicarbonate et dissolvez-la dans un verre d’eau.
  • Rincez-vous la bouche.
  • Recommencez plusieurs fois au cours de la journée, afion de bioen nettoyer nla zone infectée et la débarrasser des impurtés.
  • Ses vertus antiseptiques et anti-inflammatoires empêcheront le développement d’une gingivite. Il n’existe aucune contre-indication.

La poche de glace ou la compresse froide

dentsVous avez surement déjà vu des sportifs prendre un bain de glace après avoir fourni de gros efforts physiques ou après avoir reçu des coups violents sur le terrain. Le froid à une action anti-inflammatoire et anesthésiante au niveau des muscles et participe à résorber les traumatismes. Le principe est le même pour une rage de dents.

Comment l’utiliser ?
  • Mettez des glaçons dans une pochette en plastique et posez-la sur la partie où se situe la dent douloureuse.
  • Vous pouvez aussi utiliser des petits pois congelés dans un sachet, au lieu des glaçons.
  • Une compresse préalablement mise pendant quelques minutes dans le congélateur peut également faire l’affaire.
  • Si la douleur vous réveille en pleine nuit, ce remède naturel apaise très bien la douleur et vous aidera même à vous rendormir si la douleur n’est pas très forte. Il n’existe aucune contre-indication.

L’huile essentielle de lavande officinale (vraie)

dentsLa lavande officinale (Lavendula angustifolia) est la plante calmante par excellence. Elle possède des vertus anti-inflammatoiires, décontractantes et antalgiques.

Comment l’utiliser ?
  • A l’aide d’un coton-tige imbibé de quelques gouttes d’huile essentielle de lavande officinale (ou lavande vraie), passez-le doucement, sans trop appuyer, sur la partie de votre dent qui vous fait souffrir.
  • Répétez l’opération plusieurs fois dans la journée. Cette huile essentielle très douce, est supportée par tous.

L’huile essentielle de menthe poivrée

dentsL’huile essentielle de menthe poivrée a une action désinfectante et antalgique. Elle anesthésie la région du corps avec laquelle elle est en contact.

Comment l’utiliser ?
  • Mélangez 1 ou 2 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée dans du dentifrice.
  • Appliquez la pâte obtenue sur la dent douloureuse et la gencive proche.
  • Répétez l’opération 2 à 3 fois par jour.

Massage d’une zone plantaire

dentsLes zones réflexologiques responsables des dents se trouvent au bout des orteils.

Comment l’utiliser ?
  • Après les avoir enduits d’une crème grasse,
  • Pincez les zones les unes après les autres (sur les 2 pieds), avec le pouce et l’index, pendant2 à 3 minutes.
  • Si une zone réflexe est sensible ou douloureuse, insistez plus longtemps.
  • La douleur signifie que la zone réflexe est en relation directe avec la zone concernée.

Le thé noir

dentsLe thé noir est riche en tanins astringents qui resserrent les tissus de la gencive, et ainsi calment les inflammations et les douleurs.

Comment l’utiliser ?
  • Imbibez d’eau un sachet de thé noir.
  • Débarrassez-le de son eau excédentaire.
  • Lorsqu’il est tiède, appliquez-le sur la dent douloureuse et la gencive.
  • Laissez en place 5 minutes.
  • Répétez l’opération plusieurs fois dans la journée. Il n’existe aucune contre-indication.

Que faire en cas d’urgence dentaire ?

Il faut toutefois rappeler que ces remèdes naturels ne sont pas destinés à soigner vos caries ni vos abcès dentaires et ne remplacent pas les traitements médicamenteux pouvant être prescrits par votre dentiste. Il peuvent servir à soulager des douleurs dans l’urgence et patienter jusqu’à votre rendez-vous chez votre dentiste.

Vous devez rapidement consulter lorsque la douleur ne s’atténue pas après avoir appliqué ces différents remèdes, si vous apercevez un gonflement au niveau de votre joue, ou si vous avez de la fièvre.

Pour les urgences du dimanche, vous pouvez joindre un dentiste de garde, assigné par le conseil de l’ordre départemental des chirurgiens-dentistes. N’hésitez pas non plus à contacter le service d’aide médicale d’urgence (Samu) au 15 ou 112.

Mise en garde

dentsNe jamais utiliser d’huile essentielle pour :
  • des femmes enceintes ou allaitantes,
  • de jeunes enfants.
Ne pas stimuler une zone réflexe chez :
  • une femme enceinte ou
  • susceptible de l’être.

 

* En aucun cas les informations et conseils proposés sur ce site sont susceptibles de se substituer à une consultation ou un diagnostic formulé par un médecin. Elles peuvent être un complément de traitement.


Principales sources :

• Doctissimo : www.doctissimo.fr
• Le courrier des stratèges : www.lecourrierdesstrateges.fr
• Positiv R : www.positivr.fr
• Santé – Journal des Femmes : www.sante.journaldesfemmes.fr
• Truc Mania : www.trucmania.ouest-france.fr

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.