Nous nous retrouvons souvent face à des personnes qui dégagent de l’énergie négative. Leurs sentiments sont tellement forts et pesants que nous ressentons l’influence de leur douleur et de leur souffrance sur notre état d’esprit.

Nos sentiments dépassent la compassion et arrivent au stade de l’empathie ; nous ressentons exactement les mêmes émotions. Dans ce genre de situations, il devient crucial d’apprendre comment se défendre contre la toxicité de cette énergie négative qui affecte votre état mental, spirituel et physique.

énergie négative

Les émotions comme la peur, la colère, la frustration et l’immobilité sont des énergies. Vous pouvez potentiellement « capter » les énergies des autres sans vous en rendre compte. Si vous avez tendance à être une éponge émotionnelle, il est essentiel de savoir comment éviter de prendre les émotions négatives des autres, et même comment se détourner des négativités qui flottent au-dessus de la foule.

Autre problème, l’anxiété chronique, la dépression ou le stress peuvent vous transformer en éponge émotionnelle en affaiblissant/diminuant vos défenses. Soudain, vous devenez hypersensible aux autres, surtout en ayant une douleur semblable. C’est ainsi que l’empathie fonctionne, on s’attaque aux problèmes brûlants qui sont encore en nous.

Et… comment se protéger de la négativité des autres ?

1. Arrêter de toujours faire plaisir à tout le monde

Respectez-vous et soyez gentil avec vous-même. Un individu a des propos décourageants à votre égard, s’il se plaint ou est mécontent de vous, ou quelle que soit sa méthode pour vous mettre mal à l’aise, prenez vos distances autant que possible. Ne prenez pas les choses personnellement et surtout, ne vous fixez pas sur la volonté de lui plaire. Ceci ne fera que vous plonger davantage dans les sphères de la dépression, de la négativité, et vous finirez par être émotionnellement dépendant de leur opinion vis-à-vis de vous.

Le fait de ne pas être aimé ou apprécié de tous est une chose absolument normale. Vous êtes une personne à part entière, avec des points forts et des points faibles, des aspects de personnalité sombres et d’autres plus clairs… Aimez-vous d’abord tel que vous êtes, et par la suite, aucune opinion ne pourra vous impacter sur le plan émotionnel.

2. Interdire l’accès aux personnes parasites

Ces personnes aspirent votre bien-être. Ce type de personnalité dépend de votre affection et de votre attention, et n’hésitera à vous faire fournir des efforts colossaux qui vous consumeront. De premier abord, il vous semblera possible de les aider, mais au fur et à mesure, vous réaliserez que vous êtes en train de vous vider émotionnellement et énergétiquement sans qu’aucune solution à leurs problèmes ne soit trouvée. S’ils vivent dans le rôle de la victime et s’y plaisent, aucun effort de votre part pour améliorer leur état d’esprit et leur bien-être n’aura de valeur à leurs yeux.

énergie négativeLa réalité est qu’ils veulent se faire passer pour la victime : ils se nourrissent de votre attention et de votre amour, et le point le plus important à réaliser est qu’ils ne veulent pas trouver de solution à leurs problèmes. Gardez continuellement à l’esprit que vous n’êtes pas responsables des problèmes d’autrui et que ce n’est pas à vous de les résoudre ! Vous devez savoir prendre la bonne décision et vous éloigner dès que vous ressentez qu’une telle situation commence à vous peser. De plus, si vous n’avez pas le temps de résoudre les problèmes des autres, cela ne diminue en rien votre qualité en tant que personne.

3. Savoir dire « non »

Ne laissez pas votre générosité prendre le dessus.

Chacun a ses propres limites de tolérance et vous devez les imposer fermement ! N’acceptez pas les personnes pessimistes, émotionnellement instables et qui prennent beaucoup sans rien donner en retour à part ruiner votre zone de confort. Ceci est d’ailleurs valable aussi pour ces invités inopportuns qui s’invitent chez vous quand bon leur semble, ou vous utilisent, et n’hésitent pas s’introduire dans votre espace personnel sans en avoir la permission.

Il ne faut pas du tout avoir peur de dire « non » et il n’est absolument pas mal de le dire à chaque fois que vous en avez besoin. Prenez des décisions intelligentes qui amélioreront la qualité de votre vie et choisissez soigneusement les personnes qui en feront partie. Expliquez clairement et fermement vos règles et définissez ce que vous attendez des personnes qui vous entourent avant de leur permettre d’accéder à votre vie.

4. Renforcer les liens avec la nature

Profiter de la nature de temps à autre est très bénéfique. Prenez un moment de répit et éloignez-vous du chaos de la ville et de l’énergie négative qui s’accumule. Cherchez un moment de paix loin de tout cela et laissez la nature calmer votre esprit. Respirez profondément l’air propre, observez la beauté du monde autour de vous et méditez. Votre moral s’améliorera et vous vous sentirez mieux et immunisé contre la négativité qui se propage dans votre entourage habituel.

5. Vous êtes responsable de vos choix

Vous êtes la seule personne à décider de ce qui influence votre vie. Si vous êtes malheureux, vous êtes le seul à pouvoir y remédier. Ce que vous ressentez et votre opinion vis-à-vis de vous-même sont les seuls éléments qui ont le pouvoir de vaincre l’influence négative des opinions des autres.

Aimez-vous assez pour refuser aux autres le droit de choisir à votre place et de remplir votre vie d’énergie négative. Ayez assez confiance en vous pour dire « non » quand vous ressentez que les décisions des autres déséquilibrent votre état émotionnel et physique. Rappelez-vous de prendre des décisions qui apportent une touche de positivité pour vous et votre vie en général. Prenez les meilleures décisions qui soient !

6. Vous n’êtes pas responsable des autres

énergie négativeApprendre à vous protéger contre les énergies négatives provenant d’autres personnes commence par l’amour que vous vous portez. N’oubliez pas que vous n’êtes responsable que de votre propre bonheur et de votre paix intérieure. Vous devez apprendre à dire « non » aux autres. Vous n’avez aucun contrôle sur la manière dont les autres vous répondent, sur comment ils agissent et comment ils se sentent par rapport à vous.

Vous devriez vous libérer de ce fardeau en enlevant le poids du comportement des autres de vos épaules. Lorsque vous donnez toute votre attention à quelqu’un, qu’il s’agisse d’une personne positive ou négative, vous êtes essentiellement en train de lui donner votre énergie. Souvenez-vous que votre énergie va vers les choses ou les personnes sur lesquelles vous vous focalisez.

7. Vous n’avez pas à plaire à tout le monde

énergie négativePeut-être que vous avez découvert que vous êtes la source des frustrations que vit une autre personne au travail, ou encore dans un autre domaine comme celui des relations par exemple. Cette personne vous attaque, se plaint de vous ou cherche à vous nuire, à rendre votre vie plus difficile.

Il est particulièrement difficile pour les personnes hyperempathiques de devoir se confronter à des pervers narcissiques, des personnes qui critiquent sans raison, des victimes chroniques et, de façon générale, à toutes les personnes qui souhaitent les contrôler directement ou indirectement. Vous n’êtes pas obligé d’essayer d’avoir l’approbation de ces personnes. Cela vous rendrait dépendant de leur avis ; vous renonceriez à votre liberté. Vous n’avez pas besoin de validations extérieures. Une fois que vous vous aimez à 100 %, que vous vous faites confiance à 100 %, vous commencez à vous valoriser vous-même, vous commencez alors à agir et à rester concentré sur votre activité, même si les autres ne vous soutiennent pas, parce que vous aimez ce que vous faites à 100 %.

8. Découvrez vos conflits non résolus

Vous devez vous concentrer sur les choses que vous avez à travailler en vous. Que se passe-t-il lorsque vous vous sentez offensé par quelqu’un à chaque fois qu’il touche un point sensible chez vous ? Vous réagissez probablement de façon exagérée car cette personne agit comme un catalyseur des problèmes que vous n’avez pas résolus ; c’est le cas même si cette personne n’en est pas vraiment responsable,

Le vrai souci, ce sont les conflits que vous vivez à l’intérieur de vous et que les autres viennent révéler, tels des miroirs… Une chose qui va vous aider à arrêter d’absorber l’énergie des autres est de reconnaître et de vous occuper sérieusement de ces problèmes. Prenez le temps d’aller voir au fond de vous ce qu’il y a à régler.

7 réponses
  1. Silya dit :

    j’ai fait un stage et j’avais une collègue qui a son fiancé atteint d’un cancer du cerveau, et elle passait sa journée à parler de ça et j’essayais avec d’autres collègues de lui remonter le moral.

    Cela a duré pendant presque 9 mois; sur le moment je ne m’en suis pas rendue compte mais après avoir fini mon stage j’ai constaté que j’avais absorbé toute la négativité qui s’en est dégagé et ça s’est transformé (en ajoutant d’autres soucis personnels, pressions sociale et familiale) en une dépression atroce.

    Je suis encore en plein dedans et c’est très difficile à gérer.

    Répondre
  2. Eden92 dit :

    Bonjour
    J’ai subi des personnes toxiques (en partie dû à un formatage « familial » : famille PN), sans savoir les distinguer et parce que des thérapeutes ne connaissaient pas le profil et autres raisons
    mais aussi en vertu d’un principe bien répandu (y compris dans l’enseignement de la PNL) + la loi de l’attraction mal véhiculée -> fait que, l’on va d’abord penser au fait qu’on provoque les choses par notre attitude, souvent interprété : c’est toi qui le provoque (ah oui ! ?, mais alors que faire et comment ; et je n’ai eu de réponse que récemment (trop tard comparativement à toutes ces années ou j’ai été spoliée et on a profité de moi) ; largement appuyé par ce proverbe : il n’y a pas de fumée sans feu (qui sous entend : qu’as tu « encore » fait)
    Mais face a des personnes largement toxiques, quoi qu’on dise ou qu’on fasse, on a tort et ils sont habiles à nous mettre à dos l’entourage
    je penserai longtemps a cette personne qui me bouscule dans les transports pour avoir « ma place devant un appui » ;
    d’instinct je repousse (car j’ai mal au dos), elle a commencé à m’insulter et nombre de personnes ont pris son parti (sur la base de ses propos, sans avoir vu qu’elle m’avait bousculé volontairement)

    Aussi, je suis très contente de découvrir votre article qui présente la situation de manière simple et donne DES pistes concrètes
    Merci

    Répondre
    • Jean-Paul dit :

      Bonjour Eden,

      Merci pour votre commentaire concernant l’article ; effectivement, inutile de compliquer les choses pour le plaisir !
      Par contre, ne pas oublier ces points importants :
      • nous ne rencontrons pas les gens par hasard, quels qu’ils soient…
      • si nous les rencontrons, c’est qu’il y a une leçon derrière cela…
      • nous sommes et restons totalement responsable de nos choix, quels qu’ils soient…

      Mais la Vie, notre vie, constitue un long apprentissage…
      Bonne soirée
      Jean-Paul

      Répondre
  3. Emy dit :

    Bonjour, le souci c’est que dans mon travail je suis confronté à beaucoup de personnes avec des énergies négatives. Et j’essaie de bloquer le flux d’énergie. Mais je sens que mon corps en absorbe beaucoup sans que je puisse le bloquer. Comment faire ? Après c’est moi qui suis pas bien. Pas juste.

    Répondre
    • Jean-Paul dit :

      Bonjour Emy,
      Tout est juste et question d’équilibre dans la vie…
      Si votre sensibilité vous fait ressentir l’énergie des autres, il est important que vous soyez bien enracinée, bien centrée…
      Vous verrez qu’ensuite, vous ne subirez plus la négativité des autres… Et suivez les quelques conseils présents dans l’article.
      Excellente journée à vous. Jean-Paul

      Répondre
  4. LEDOYEN dit :

    Bonjour,
    Un IMMENSE MERCI pour cet article très intéressant que je vais conserver précieusement, je suis actuellement dans un état de saturation émotionnelle important et les symptômes sont les mêmes que ceux décrits dans votre article, je suis épuisée physiquement comme émotionnellement et je ne fais que dormir ce qui n’est pas bon du tout, l’impression de ne plus avoir du tout d’énergie et envie de ne rien faire, ce n’est pas de la dépression car je ne suis pas du tout triste.
    Je vais suivre vos conseils et tenter dans un premier temps de m’isoler de certains vampires énergétiques.
    Encore merci
    Bonne fêtes de fin d’année
    Bien cordialement
    Claudine

    Répondre
    • Jean-Paul dit :

      Bonsoir Claudine,
      Merci pour votre sympathique commentaire.
      Et oui, il important pour avancer, de s’écouter… d’être Soi !
      Passez d’excellentes fêtes de fin d’année
      Cordialement
      Jean-Paul

      Répondre

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.