,

Magnétisme

Les soins par le magnétisme : un travail en profondeur.

La réharmonisation d’un organisme vivant par le magnétisme ou le biomagnétisme n’est pas, loin s’en faut, une intervention banale à effectuer à la légère, que l’on peut réaliser ou faire réaliser n’importe comment.

 

Approche globale de l’être humain

Ainsi, il va sans dire que dans la démarche du thérapeute, l’approche de la personne humaine prise dans sa globalité, en considérant son corps physique et ses corps subtils, est capitale.

Le but premier d’une consultation est bien évidemment l’atténuation, voire la disparition de la douleur physique. Mais le travail du thérapeute va bien au-delà de cet horizon, car il ne s’agit pas ici de soigner uniquement un organisme, mais bien de se mettre à l’écoute d’un être en souffrance avec tout ce que cela suppose de respect, de bienveillance et de compassion de la part du praticien. Il est essentiel qu’une véritable relation empreinte de sincérité et de confiance s’installe entre le consultant et le thérapeute.

magnétismeLa souffrance du corps de chair traduit une disharmonie parfois très profonde dans la structure globale de l’être. Pourtant, bien avant qu’apparaisse cette souffrance charnelle, beaucoup de « signaux d’alarme » ont déjà été tirés en amont, depuis le monde subtil, par notre moi supérieur qui tente coûte que coûte de nous « rappeler à l’ordre » devant les mauvais choix de vie que nous posons. Ainsi, afin de nous faire prendre conscience des erreurs que nous pouvons commettre durant notre cheminement terrestre, notre Âme qui connaît nos choix de vie, fixés avant notre incarnation, peut induire des « signaux d’alarme » sous forme de dysfonctionnements croissants, dans nos structures énergétiques, perturbant de la sorte, la circulation d’Énergie Vitale dans nos corps.

Et c’est en désespoir de cause, lorsque le « message ne passe pas », que la maladie s’installe, et avec elle son cortège de souffrances qui ne feront qu’empirer si malgré tout, l’individu ne parvient pas à décoder le message qui lui est envoyé depuis le monde subtil.

 

Entretien et prise de conscience

Avant toute séance de soins, un entretien préalable s’avère indispensable afin d’une part, d’établir une relation de confiance mutuelle entre le thérapeute et le consultant, et d’autre part de permettre au praticien une première introspection dans le monde subtil et émotionnel du patient, afin de parvenir à faire émerger la/les cause(s) de son mal-être.

Pour aider son patient à obtenir une guérison ou une régénération, il est donc primordial que le thérapeute comprenne parfaitement et prenne en compte la multidimensionnalité de l’individu.

 

Travail conjoint

Il est également important, d’insister sur la responsabilisation et sur le rôle essentiel du patient, qui doit participer à sa réharmonisation globale de concert avec le praticien. L’œuvre de guérison ne peut être obtenue que par le patient. Le thérapeute ne pouvant que mettre a sa disposition les outils nécessaires à l’obtention de cette guérison.

La disparition de la douleur physique, pour importante qu’elle soit, ne représente qu’une partie du travail conjoint du thérapeute et du consultant. Il faut chez ce dernier une profonde remise en question, et une véritable prise de conscience des erreurs commises le long du chemin initiatique que représente la vie, si l’on veut assurer la pérennité des soins apportés. A défaut, d’autres symptômes et traumatismes réapparaîtront, tôt ou tard, confirmant le retour de différents dysfonctionnements énergétiques, et partant, l’appel au secours de l’âme.

Le véritable travail du thérapeute est donc d’accorder, à la manière d’un musicien, l’être dans sa globalité, depuis les corps subtils jusqu’aux différents organes. Il élimine ainsi, petit à petit, toutes les fausses notes à l’origine du traumatisme corporel. Ainsi, la mélodie jouée par le patient retrouve sa fluidité, permettant à l’ex-malade de se hisser à un véritable niveau d’équilibre intégral et de bonne santé physique.

 

Le thérapeute est canal

La réussite de cette entreprise exige une transparence parfaite dans l’état d’esprit du thérapeute ainsi qu’un puissant désir d’évolution spirituelle. L’élan qui le pousse à soulager les souffrances d’autrui doit être motivé par l’Amour inconditionnel. De plus, le praticien doit œuvrer dans une humilité totale et une vigilance permanente face au piège de l’égocentrisme. Il doit garder constamment à l’esprit qu’il ne donne rien de lui-même, mais qu’il canalise et transfère, à la manière d’un conducteur électrique, des énergies d’Amour et de guérison depuis la Source divine vers le malade.

Lorsque ces conditions essentielles sont rencontrées il est alors possible d’envisager un travail d’investigation et de guérison.
Les techniques et les moyens de travail que j’utilise sont directement inspirés des méthodes employées par les anciens Egyptiens et par les Esséniens, il y a plusieurs millénaires.

Enfin, il convient d’insister une fois encore sur la considération du consultant qui sollicite un rendez-vous auprès du thérapeute. Contrairement à ce qui se passe trop souvent de nos jours, dans une société déboussolée, dans laquelle seul le profit d’argent compte, le consultant doit être considéré, non pas avec pitié, mais avec mansuétude et bienveillance, sa dignité doit être respectée. La relation de confiance mutuelle qui s’installera entre le patient et le praticien, conduira immanquablement le travail qu’ils mèneront ensemble vers le succès.

 

* Les soins en magnétisme ne remplacent pas les consultations chez un médecin, ils peuvent être un complément de traitement.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *